Elgi loun travaille les fils comme elle travaille la couleur, sans préméditation.

Elle tisse au gré de son humeur prenant ce que la matière et la couleur lui donnent.

Les ombres naissent des vides, formes et fils en jouant avec les variations de la lumière.