Pour Elgi loun, le monochrome est l'aboutissement de son travail de création. Elle superpose, efface, trace des formes intègre parfois des matières qui en couches successives donneront vie à ses monochromes et feront naître vibrations et ressentis. Quelque chose se passe qu'elle ignore et qui la dépasse