Le monochrome est l'aboutissement de mon travail de création en peinture. Il ne peut exister et être vibration, épaisseur et rythme que s'il est composé de couches successives. Dans la superposition, l'effacement et les traces laissées dans la matière au hasard de mes ressentis et du regard que je porte sur la toile, il se construit. Il est épure et retour sur soi, loin de notre société de cumul, d'inégalité et d'oubli de soi.

Elgi loun - 2016